Le contenu auquel tu souhaites accéder
est réservé aux inscrits au site !
Si tu es inscrit, identifie-toi



Accueil > Les docs > Hideyoshi Toyotomi
Retour
TOYOTOMI Hideyoshi
  • Nom :
  • HIYOSHI Maro (soleil bienfaiteur), presque jamais utilisé.
    Au Japon, en Chine et en Corée, le nom de famille (en majuscules) précède le prénom.

  • Surnoms :
  • TOYOTOMI Hideyoshi, KINOSHITA Hideyoshi,
    ou encore Hashiba (créé en accolant le nom
    de deux de ses généraux, Ha et Shibata)…
    mais ses ennemis le baptiseront Saru Kuanja,
    « Tête de singe », ou le Rat chauve !

  • Nationalité :
  • japonaise

  • Né en :
  • 1536 dans une famille de paysans.

  • Physique :
  • de petit taille, il est représenté avec des pommettes saillantes et le menton pointu.
  • Signes particuliers :
  • il était considéré comme très laid.
  • Profession :
  • samouraï puis homme d’État.
  • Points forts :
  • – brillant et orgueilleux guerrier, Hideyoshi conquiert de nombreux forts, châteaux et territoires. En 1581, il envahit les cinq provinces de l'ouest
    du Japon en cinq jours. Progressivement, il unifie tout le pays.
    – il se fait construire un splendide château à Osaka et devient un homme d’État très important, puisqu’il est nommé kampaku (régent impérial) en 1597.
    – il lance la « chasse aux sabres », qui contraint tous les paysans
    du territoire à se désarmer. Paysans et guerriers deviennent deux castes
    séparées et seuls les samouraïs peuvent porter des armes. 
    – quand il meurt en 1598, il dirige le Japon !
  • Points faibles :
  • – Hideyoshi souhaitait conquérir la Corée, dans le but d’envahir ensuite
    la Chine. Malgré sa persévérance, son projet échoua à deux reprises.
    – À la fin de son règne, son fils unique décède. Hideyoshi cède alors le pouvoir à son fils adoptif Hidetsugu, en 1592… sans se douter qu’il aura un second fils, Hideyori l’année suivante. Il accuse alors son fils adoptif de trahison pour donner le pouvoir à son héritier de sang ! Déshonoré, Hidetsugu se fait
    seppuku
    : il se suicide en s’ouvrant le ventre. Les Français disent hara-kiri.